FEED

Feed Repas : la smart-food débarque en France

  • Feed, le repas complet en bouteille

Vous avez sans doute déjà aperçu ces fameuses bouteilles remplies de poudre en magasin. On les voit déjà depuis une dizaine d’années aux Etats-Unis, où la smart food a été développée. Aujourd’hui, c’est Feed qui propose des repas complets en bouteille en France. Mais aussi des barre-repas qui portent très bien leur nom : une seule barre permet de remplacer un repas complet sur le plan nutritionnel.

Anthony Bourbon est l’entrepreneur à l’origine de Feed. La smart food a un objectif purement nutritionnel et pratique : elle permet aux personnes pressées de se nourrir de façon équilibrée. Pour le côté pratique, les barres se calent dans un sac où que vous alliez, les bouteilles ont uniquement besoin qu’on ajoute de l’eau. Feed est consciente des avis négatifs que l’on peut faire sur le goût des repas qu’elle propose. La marque est honnête et reste fidèle au modèle de la smart food : les poudres sont peut-être peu appétissantes, le goût n’est peut-être pas exceptionnel, selon certains avis… Mais Feed est là pour répondre à des besoins purement fonctionnels. Les recettes sont conçues avec comme principale ligne de conduite, la recherche de l’équilibre nutritionnel. Malgré les avis négatifs, Feed gagne l’adhésion de milliers de clients, au travers de ses 5000 et quelques points de vente.

Après avoir déployé le repas complet en bouteille, Feed étoffe sa gamme de barres repas et de barres énergétiques. Pas moins de 55 recettes sont concoctées au sein des différentes gammes : classique, light, sport… Feed bar vous aide à atteindre vos objectifs personnels : les produits classiques sont purement pratiques, les produits sport sont destinés à la prise de masse musculaire etc.

  • Feed et perte de poids : quelle est la réalité ?

Qu’il s’agisse des repas lyophilisés Feed ou des barres, il est clairement indiqué qu’ils ne sont pas destinés à un régime. Feed ne fait pas perdre de poids. A l’exception de la gamme Light qui propose une composition plus légère, les recettes présentent un taux de calories important. Le but étant de retrouver l’équivalent calorique d’un repas standard, cette mention est clairement affichée par la marque.

Feed propose des repas complets avant tout : il ne faut pas substituer les produits à un régime alimentaire sain. Ils ne sont pas à consommer dans le cadre d’un régime, à la place de tous vos repas. Il s’agit d’une solution ponctuelle pour les personnes pressées par le temps. Nous conseillons donc de considérer cela comme un avantage et non comme une fin. Consommez Feed pour ne pas sauter de repas ou pour éviter d’aller au fast-food, plutôt que dans l’objectif de perdre du poids.

Toutefois, la sensation de satiété étant bien présente, Feed permet aux amateurs de grignotage d’avoir des envies moins fréquentes. En effet, l’indice glycémique reste assez faible pour éviter les pics de glycémie : les glucides sont distribués pendant 5-6h après la consommation d’une boisson Feed.

→ Comme il est clairement affiché sur le site officiel de Feed, il ne s’agit pas d’un produit de régime.

  • Foodspring ou Feed : quelle marque choisir ?

Chez les deux marques, on retrouve du prêt-à-boire et des snacks sportifs. Les substituts de repas occasionnels peuvent être comparés de manière plus pertinente, car les snacks n’offrent pas les mêmes garanties.

La première chose à retenir est que Feed est une marque vegan à 100%. Pas de risque de trouver de lactose dans les boissons repas ou dans les arômes, donc. Les produits sont accessibles à plus de personnes, avec une offre multivitaminée à peu près similaire.

Dans le comparo entre les deux marques, on a tendance à trouver des compos moins protéinées chez Feed. En effet, la marque est destinée à un public plus large que sa concurrente, qui est ciblée pour les sportifs. Les apports caloriques sont étudiés différemment et la prise de masse musculaire n’est pas forcément visée. Concernant les reproches sur les taux de sucre, les recettes ont été récemment revisitées et les comparatifs ne sont plus vraiment d’actualité. Nous vous conseillons donc de vous faire votre propre avis sur Feed en vous renseignant sur les nouvelles compositions !

L'avantage est que Feed propose différentes gammes : il suffit de se diriger dans le catalogue en fonction de ses objectifs : minceur, prise de masse, énergie etc.

  • Où trouver les produits Feed ?

On peut trouver Feed en supermarché depuis quelques années maintenant. Si vous vous demandez où acheter Feed en magasin, Monoprix, Franprix, Carrefour et Auchan proposent souvent la marque en rayon. On la trouve désormais dans 40 pays au travers de 5.000 points de vente.

Feed est une entreprise qui a la côte. La marque opère plusieurs levées de fonds pour répondre à la demande. Le monde digital n’est pas négligé pour autant, puisque Feed vend ses produits en ligne. Official Vegan Shop fait désormais partie de ses partenaires e-commerce : vous pouvez trouver Feed en ligne et plus forcément en supermarché. L’accessibilité fait la force de la marque, qui a su passer au-delà du statut de start-up tout en se renouvelant.

Les nouvelles gammes de barres Feed

  • Une entreprise à l’écoute des consommateurs

Seulement quelques années après sa création, Feed se renouvelle déjà. La marque est pleine de surprises, puisqu’elle opère entre 2020 et 2021 un changement de stratégie. Suite aux retours clients, l’entreprise prend conscience que les attentes des consommateurs ont changé. Toutes les recettes sont revisitées : on mise sur moins de sucre (taux divisé par 8), sur des saveurs plus agréables et sur des compositions plus clean.

Un des changements majeurs réside dans l’aspect écologique. Adieu le repas en bouteille Feed, place aux sachets en papier recyclé. Les packs changent du tout au tout, la gamme passe au 100% recyclable.

C'est le snack healthy qui représente le véritable tournant de Feed. Désormais, chaque moment de la journée répond à un besoin particulier. A chaque besoin, sa solution en snacking. Des barres multivitaminées sont conçues, plutôt destinées au début de journée, tandis que les barres protéinées sont proposées pour la fin de journée. Plutôt que de proposer uniquement des substituts de repas, Feed passe à l’alimentation complémentaire, avec des encas plus légers. La smart food se rapproche de plus en plus de la complémentation, tout en restant dans le domaine du lifestyle.

  • Le snacking healthy a la côte

Feed peut s’appuyer sur une bonne base de clients fidèles pour opérer ce changement en toute sérénité. Ce sont lesdits clients qui permettent à Feed de se renouveler : la marque est attentive à leurs requêtes. Suite à de nombreux entretiens, on se rend compte qu’on utilise des barres Feed non pas pour faire office de repas pressé, mais plutôt comme des encas. On découpe un petit morceau le matin, un autre pour la pause déjeuner etc. Feed comprend qu’il est temps de revisiter ses recettes, pour qu’elles soient adaptées à ce type d’utilisation.

Le confinement de 2020 coïncide avec l’entrée sur le marché des nouvelles gammes de snacks sains. Or ce confinement ne fait que redoubler la demande des consommateurs pour ce type de produits. C’est l’occasion pour Feed de se faire connaître au travers d’une nouvelle identité.

La marque est d’ores et déjà approchée par de grands groupes et un rachat pourrait avoir lieu dans les années à venir. On s’attend également à voir Feed entrer en bourse prochainement.

  • Des produits vegan aux multiples avantages

Depuis son lancement, la gamme Feed est totalement végétale. Pour les barres à objectif fitness, les protéines végétales sont toujours mises en avant. L’aspect écologique est le moteur principal de ce choix pour Feed, car une barre végétale est moins coûteuse en eau. L’aspect éthique est également pris en compte. Les emballages sont maximisés et réduits au maximum, ils sont conçus en matériaux recyclés ou recyclables. Les sachets éco-friendly remplacent désormais les bouteilles en plastique iconiques.

La mention vegan est accompagnée d’autres avantages, comme la naturalité. Les produits de synthèse sont limités ou absents des étiquettes. Les allergènes sont par ailleurs réduits au maximum : les barres Feed sont sans gluten, sans lactose, sans noix pour certaines.

Enfin, l’aspect santé n’est jamais négligé par Feed. L’indice glycémique des barres se situe généralement entre 22 et 30. La plupart des produits sont étiquetés “très bons” par l’application Yuka.

En conclusion, Feed permet aux vegan de respecter leur régime alimentaire où qu’ils soient. Et ce sans faire l’impasse sur leurs convictions écologiques ou sur leur santé.

L’histoire inhabituelle du fondateur de Feed

  • Un entrepreneur aux débuts difficiles

Anthony Bourbon est un entrepreneur pas comme les autres. En effet, il gravit les échelons à force de travail et de détermination. Ayant grandi dans une famille difficile, il devient sans-abri à seulement 16 ans. Il décide cependant de poursuivre ses études, et les petits boulots s’enchaînent en parallèle. Les échecs sont courants sur le chemin du fondateur de Feed. Jusqu’au jour où ses efforts aboutissent.

Aujourd’hui, Anthony Bourbon est à la tête d’une entreprise qui marche. Il a su se positionner sur un marché encore inexistant en France : les substituts de repas sans allergènes. Le fondateur de Feed affiche clairement ses positions et n’hésite pas à revendiquer ses opinions. Il défend un entreprenariat méritant, lui qui a su s’en sortir malgré les embûches. Son profil de juriste lui permet d’élaborer des produits respectant le cadre légal européen, parfois bien complexe. Tous les produits Feed sont basés sur les recommandations de l’agence d’alimentation européenne. Afin de pouvoir être appelés “substituts de repas”, ils répondent à des exigences précises, en matière de calories et de nutriments.

  • Les barres-repas, la réponse à un besoin personnel

Les prémices de Feed répondent à des besoins très pratiques. Anthony Bourbon élabore ses propres recettes pour shaker, afin de sauter moins de repas. Lorsqu’il travaille à la direction juridique d’un grand groupe, il se laisse souvent aller sur les repas de bureau. Pour se reprendre en main, il recherche des substituts de repas en ligne, mais n’en trouve pas en France. L’idée lui vient de mettre la main à la pâte, en proposant une alternative sans allergènes, plus accessible.

Anthony cherche d’abord à maximiser les apports nutritionnels, sans augmenter ses coûts. Sa poudre lui permet de manger plus équilibré, sans contrainte supplémentaire. Ses amis sont vite séduits par sa recette, puis ses collègues et ainsi de suite. Jusqu’à la création officielle de sa propre marque. Une fois le site créé, 10.000 barres repas sont précommandées en un rien de temps. Plusieurs levées de fonds suivent (pour un montant total de 40 millions en seulement 3 ans) et les points de vente se multiplient en-dehors du e-commerce officiel.

Anthony Bourbon sait s’entourer pour développer ses recettes de manière plus cadrée. Il est aidé de nutritionnistes et d’ingénieurs en nutrition. Aujourd’hui, Feed est une gamme développée avec le soutien d’un comité de 50 experts. L’image de la marque dégage beaucoup de modernité, bien que les recettes restent assez traditionnelles. Les aliments ne sont pas farfelus, les recettes misent sur l’efficacité et les apports du soja, du blé, du lin…

La “patte” du fondateur de Feed est très présente dans l’engagement de Feed. La marque s’engage auprès d’associations venant en aide aux enfants et aux étudiants défavorisés.

Vous vous êtes fait un avis sur Feed et vous souhaitez acheter leurs produits ? Direction notre sélection aux compositions clean et gourmandes !