MATT AND NAT

Histoire : Qui se cache derrière MATT AND NAT ?

Le concept MATT AND NAT a vu le jour en 1995 lorsque son créateur, Inder Bendi, était encore étudiant à l’université de Concordia à Montréal. C’est dans le cadre de ses cours qu’il a monté le Business Plan de ce projet. Apparaissant très prometteur grâce à ses résultats satisfaisants, Inder Bendi a décidé de concrétiser son projet !
L’amour, la compassion et la conscience du monde qui l’entoure sont les valeurs que prône Inder Bendi et qu’il cherche à retranscrire dans son offre de maroquinerie vegan. Le concept de la marque est né de ses intérêts personnels : allier mode et design avec responsabilité environnementale et véganisme.

Un réel travail sur les matériaux utilisés a donc été réalisé afin de proposer une alternative sans cruauté à la maroquinerie, tout en gardant le côté design et tendance des produits.

MATT AND NAT : des sacs à la fois design et respectueux de l'environnement

Dans le but de créer une marque respectueuse de l’environnement, Inder Bendi allie à travers son offre de maroquinerie vegan les concepts de mat(t)ériaux et de nature : les matériaux utilisés sont inspirés de ceux que l’on retrouve dans la nature. Et non, le nom MATT AND NAT ne correspond pas aux prénoms des créateurs de la marque, mais à son concept !

Les Matériaux

En faisant choix de proposer une offre de produits vegan, Inder Bendi a donc banni l’incontournable cuir habituellement présent en maroquinerie.
Le cuir animal a été remplacé par plusieurs cuirs végan synthétiques tel que le PU (polyuréthane) qui est connu pour avoir un impact environnemental faible, ou encore le PVC.
Par ailleurs, en plus d’utiliser des matières cruelty free, le créateur souhaite qu’elles soient également éco friendly. En effet en plus de respecter le bien-être animal, MATT AND NAT prend également action dans le développement durable en intégrant des matériaux recyclés et recyclables dans leurs produits.
Par exemple, les doublures des sacs MATT AND NAT sont réalisées à partir de bouteilles d’eau en plastique recyclé. Cette alternative imite le daim tant par l’aspect que par le toucher.

D’autres matériaux très innovants sont également utilisés : le liège, le caoutchouc ou encore des pneus de vélo recyclés !
La marque ne s’arrête pas là, elle est en constante recherche de nouveaux matériaux et pour ce faire s’inspire de la nature afin de trouver de nouveaux éléments à utiliser. Les designers de la marque considèrent la nature telle qu’une source d’inspiration inépuisable.
Les matériaux sont également choisis par leur durabilité et résistance. En effet, un sac qui dure plus longtemps contribue davantage au développement durable.
Le petit plus qu’on adore : l’étiquette précisant le nombre de bouteilles recyclées qui ont été utilisées afin de produire le sac.